Les Dofus et la Création du Monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Dofus et la Création du Monde

Message par Aodh le Jeu 15 Avr - 0:49

Aodh se promenait dans la bibliothèque de Sufokia, à la recherche de rensignements sur les Dofus. Inconsciemment, il se dirigea vers le rayon des légendes, et, tomba par hasard sur un livre intitulé :

"La Création du monde des 10". Le jeune Osamodas fût surpris, il pensait qu'il y avait toujours eu 12 dieux. Ce qui est sûr, c'est qu'il ouvra le livre et commença à lire.

Chapitre I : La Création du Monde

Il y a bien longtemps, alors qu'Osamodas se baladait tranquillement, il trouva un endroit désert. Seul un panneau, avec une inscription en lettres de feu "Il n'y a rien ici", dominait l'immense étendue vide. C'est dans ce lieu qu'il assista à la naissance d'un monde. Vite rejoint par neuf autres Dieux, ceux-ci nommèrent ce monde : « Le monde des dix ». Dans ce même monde, des dragons envoyés par Osamodas étaient présents, or qui dit dragon, dit possibilité de Dofus.

Sram et Enutrof savaient bien cela, et afin que des Dofus apparaissent, il fallait déjà que des dragons tombent amoureux. Hélas pour eux, ces dragons n'étaient pas des adeptes du batifolage. Ainsi, afin de pousser les dragons à créer des Dofus, Sadida confectionna des poupées à l'effigie de créatures ayant pour but unique de les séduire. Le résultat ne se fit pas attendre, tous les dragons originaux furent charmés un à un... et c'est ainsi que les Dofus commencèrent à peupler le monde.

Les Dieux demandèrent à Xélor de créer une horloge, qu'il régla sur les pulsations des Dofus. Il décida de créer onze mois, avec pour chacun d'eux un protecteur spécial. Rushu, qui voulait rejoindre le panthéon des Dieux, jaloux de n'avoir été invité à la création de ce monde, se vengea en s'emparant de l'horloge Xélor. Il la griffa jusqu'à ajouter un douzième mois. Les Dieux décidèrent d'accepter ce mois, qui sera celui du démon, et qui aurait comme protecteur Djaul, bras droit de Rushu.


Dernière édition par Aodh le Jeu 15 Avr - 1:00, édité 1 fois
avatar
Aodh
Crotoneux
Crotoneux

Masculin
Ou suis-je ? : à Amakna

Héro
Biographie:
Divinité vénérée : Osamodas Osamodas

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dofus et la Création du Monde

Message par Aodh le Jeu 15 Avr - 0:51

Chapitre II : Les Dragons d'Osamodas et leur Dofus

Les dragons sont à l'origine du Monde des Douzes. L'histoire débute avec les trois Dragons Divins, fils d'Osamodas : Hélioboros le Dragon du Feu Blanc, Ouronigride le Dragon du Feu Noir et Spiritia surnommé "le Chatoyant", le Dragon Multicolore. Les dragons blanc et noir, usant de leurs pouvoirs, réussirent à former une masse d'énergie ; Spiritia par l'action d'Osamodas, ajoutera son energie pour terminer la création du Monde de Douzes.

De cette puissance, dix autres Dragons naquîrent, d'abord trois Dragons Blancs guidés par l'énergie de Hélioboros :

Dardondakal le Sage, le dragon qui engendrera le Dofus Ivoire et qui sera éliminé par Hyrkul.
Croulaklakoss.
Gresgaoulian.
Puis trois Dragons Noirs attisés par le pouvoir de Ouronigride :

Grougalorasalar le Fuligineux, dragon qui mettra au monde le Dofus Ebène.
Gargoylone.
Celui dont on tait le nom, qui réalisera un pacte avec Djaul pour prendre le contrôle d'un jeune guerrier du nom de Lukryh pour devenir Hyrkul le Tendancieux.
Et enfin, l'énergie de Spiritia formera les quatre Dragons Élémentaires :

Aerafal le Dragon de l'Air, qui engendrera le Dofus Emeraude.
Aguabrial le Dragon de l'Eau, qui créera le Dofus Turquoise apres avoir été piégé par Djaul, mais le plan de ce dernier sera découvert et il naîtra du Dofus le dragon nommé Bolgrot.
Ignemikal le Dragon du Feu, qui sera à l'origine du Dofus Pourpre.
Terrakourial le Dragon de la Terre, qui accouchera du Dofus Ocre.
Les dragons engendrent les Dofus lorsqu'ils éprouvent une forte émotion amoureuse envers un être (humain, dragon ou autres), ces sentiments ne sont pas comparables avec ce qu'un humain peut ressentir. Après avoir accouché d'un Dofus, qui est la traduction de "oeuf de dragon" dans la langue de ces derniers, il est de coutume que le dragon offre son Dofus à son aimée. C'est cette coutume qui a poussé Djaul à créer une splendide femme grâce à de l'eau de pluie pour tromper Aguabrial afin de lui voler l'oeuf qu'il mettra au monde quelque temps après. On peut d'ailleurs imaginer que Bolgrot a réalisé la même chose en voyant Helsephine puisqu'après la mort du dragon, six Dofus ont été retrouvés dans sa caverne.
avatar
Aodh
Crotoneux
Crotoneux

Masculin
Ou suis-je ? : à Amakna

Héro
Biographie:
Divinité vénérée : Osamodas Osamodas

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dofus et la Création du Monde

Message par Aodh le Jeu 15 Avr - 1:00

Chapitre III : La Légende de Rykke Errel et Bolgrot


"En l'an 12 du signe du Chat, un dragon du nom de Bolgrot vînt s'installer près d'Amakna, chassé de ses terres par le puissant Ishtar kahn, magicien de l'ordre du Hibou.

Arrivé en terres d'Amakna, il commença à semer le désordre et la destruction. Personne ne pouvait rivaliser avec le dragon. Mais un disciple de Iop plein d'audace, nommé Rykke Errel, partit rencontrer le dragon. Il n'est alors qu'un paysan rêvant de devenir chevalier, mais devant le dragon il se dresse avec vaillance. La réaction de Bolgrot fût surprenante, le dragon s'agenouille devant Rykke et les deux protagonistes finissent par devenir ami.

Les années qui suivirent furent heureuses, et la crainte inspirée par le monstre lors de son arrivée fit place au respect. Le dragon d'une grande sagesse, conseillait et parfois même soignait qui venait lui rendre visite. Il était apprécié et tous oublièrent qu'en quelques éternuements il pouvait réduire à néant le plus grand des châteaux.

Rykke rendait souvent visite au dragon, et la compagnie de celui-ci lui était fort plaisante. Le jour de sa dix neuvième année, lors de la fête donnée en son honneur, Rykke rencontra la douce et charmante Helséphine, une disciple de Iop utilisant ses dons pour embellir sa voix. Leurs regards se croisèrent et tout de suite ils se plurent.

Le jeune Rykke, fier et heureux présenta son aimée à son ami, voulant que ce dernier s'émeuve tout comme lui de sa voix magnifique. Ce qui fut au départ une intention louable s'avoua être en vérité une erreur formidable. Au premier chant d'Helséphine, le dragon devint fou. Qui l'eut cru, fou d'amour. Son amour pour Rykke se transforma en haine jalouse, et les visites de ce dernier, se terminant souvent par des querelles, se firent rares.


C'est alors qu'Helséphine, triste de cette amitié rompue, décida de parler à Bolgrot. A peine l'eut-il vu, se tenant chantante devant sa caverne, qu'il reprit verve et vigueur. De cette visite il comprit, sans qu'un mot ne fut dit, qu'il l'aimait. Comment se pouvait-il ? Qu'un dragon vieux comme l'est le monde tombe fou d'amour d'une humaine, fusse-t'elle magicienne.

Honteux et rageur, il tua Helséphine, souhaitant ainsi oublier ses erreurs. Mais la douleur ne se fit que plus grande, et la folie prit la place de la sagesse. Il brûla des villages, tuant hommes, femmes et enfants sur son passage, maudissant ces êtres, cause de son tourment. Bolgrot prit goût au sang, lui qui fut sans doute des dragons le plus charmant. Il avait faim d'humain, et plus que de tout autre, faim de Rykke Errel, qui lui avait présenté cette créature enchanteresse.

Ce dernier ne comprit que trop tard la folie de Bolgrot, et, espérant retrouver sa compagne, il prit la route du repaire du monstre. Il pouvait voir au loin les ravages qu'il causait. Il voyait la fumée, les demeures calcinées. Son coeur était triste de voir ainsi périr son peuple, mais son véritable malheur tomba lorsqu'il trouva le corps de son amour. Longtemps il pleura, quant à son tour la folie le gagna, folie que d'autres prirent pour courage.

Il prit des armes dans la caverne, au milieu des trésors, le choix fut rude, mais il s'arrêta sur une armure d'or, finement gravée, incrustée de joyaux. D'une lance runique il s'arma, protégeant son porteur contre le feu. Cette arme avait était forgée par le maître magicien de l'ordre du Hibou. Un casque rayonnant de mille éclats, prison fantastique d'arc en ciel, ornait son crâne maintenant intouchable. Grâce aux bottes il retrouva instantanément le dragon et lorsqu'il se présenta devant lui ce dernier fut séduit. Séduit par l'idée d'un duel honorable avec son rival.

Ces objets, portés, donnaient à Rykke une chance d'abattre le mal. Les deux adversaires autrefois amis se toisèrent, comme connaissant l'issue du combat. Et sans mot dire ils chargèrent l'un sur l'autre. La bataille fit rage, et Rykke Errel, maniant sa lance comme un guerrier entrainé avait bien l'avantage. Le dragon presque mort s'élança dans les airs suivi de Rykke qui avait bien l'intention de finir son ouvrage.C'est alors que ce dernier comprit qu'un dragon virevoltant est un bien pire ennemi...

Et l'on vit du ciel, comme une étoile filante, un dragon et un homme à l'armure brillante tomber, se heurter, ricocher et mourir sur les cimes des montagnes. C'en était fait de Rykke Errel, le paysan devenu chevalier et de Bolgrot le dragon tueur d'amis. Personne ne retrouva les corps, et l'on dit que souvent dans le ciel, l'on entend les chants d'Helséphine couvrant cris et hurlements d'une lutte sans gagnant.

Par la suite, des paysans explorèrent la caverne du dragon et trouvèrent de nombreux oeufs de couleurs différentes, qu'ils appelèrent Dofus. Mesurant le danger d'une telle trouvaille, les oeufs étant indestructibles, ils décidèrent de les cacher et les confièrent aux plus grands magiciens de l'époque.

Hmm, et plus de 1000 ans après, un ogre les a trouvés et a créer un chaos, ahh ils étaient vachement bien gardés !

S'écria Aodh. Bon, y'a pas autre choses...
avatar
Aodh
Crotoneux
Crotoneux

Masculin
Ou suis-je ? : à Amakna

Héro
Biographie:
Divinité vénérée : Osamodas Osamodas

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dofus et la Création du Monde

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum